menu association alimentaire

Idées de menus pour faire les bonnes combinaisons alimentaires

Bien digérer est primordial pour être en bonne santé. Mais comment faciliter sa digestion au quotidien ?

Quelles sont les bonnes associations alimentaires selon la naturopathie ?

Que cuisiner pour bien digérer ?

Dans ce nouvel article, je vous propose une sélection de menus regroupant des combinaisons alimentaires pour optimiser votre digestion.

Quel est le principe des combinaisons alimentaires ?

Les combinaisons alimentaires ou associations alimentaires ne sont pas un nouveau type de régime. C’est tout simplement l’art de savoir bien combiner les différents types d’aliments entre eux (protéines, glucides…) pour une meilleure digestion et assimilation des micronutriments (vitamines, acides aminés, minéraux…). En effet, les aliments n’ont le même temps de digestion et ne sont pas tous digérés de la même façon. C’est un régime alimentaire que je détaille dans l’article suivant : https://naturogreen.fr/les-bonnes-associations-alimentaires/

C’est le Dr Shelton qui a introduit ce mode d’alimentation aux Etats-Unis dans les années 50 sous la forme de régime dissocié. Il était tout d’abord utilisé en cas de perte de poids car selon l’hypothèse de ce nutritionniste, certaines catégories d’aliment consommées isolément ne fait pas grossir.

Mais ce mode alimentaire va bien au-delà d’un régime minceur puisqu’il améliore grandement les troubles digestifs (transit paresseux, ballonnement, douleurs intestinales…) et la santé en général (vous retrouverez le détail de tous les bénéfices ci-dessous).

Quelles sont les bonnes combinaisons alimentaires selon la naturopathie ?

La naturopathie s’est inspirée du courant du Dr Shelton car elle attache une grande importance à l’alimentation et à la digestion. En effet, pour le naturopathe une bonne digestion équivaut à une bonne santé. L’alimentation est un des 3 piliers de santé en naturopathie avec l’activité physique et l’équilibre psycho-émotionnelle tandis que la digestion est au centre des accompagnements en naturopathie. Bon nombre de troubles de santé provient d’un désordre digestif et peuvent être corriger en optimisant la digestion.

Selon les principes des combinaisons alimentaires, le naturopathe conseillera de :

  • Ne pas associer les sources de féculents/glucides (pain, pâte, pomme de terre, semoule…) et des protéines d’origines animales (viande, poisson, œuf, volaille…) au cours d’un même repas. Donc pas de steak frit. Il peut arriver que vous n’ayez pas le choix de votre assiette et que vous vous retrouviez avec un plat comprenant des féculents et des protéines animales. Pour limiter les dégâts digestion, consommer ¾ de protéines animales et ¼ de féculents ou le contraire, soit ¾ de glucides et ¼ de protéines animales.
  • Consommer des légumes soit avec les féculents/ glucides, soit avec des protéines animales. Vous pourrez par exemple vous préparer un plat de poisson accompagné d’une poêlé de légumes ou du rie avec un curry de légumes.
  • Manger les fruits crus à distance des repas comme lors d’une collation ou 30minutes avant un repas principal. Le fruit frais se digère en moyenne en 20minutes et s’il est consommé sous forme de dessert, il aura tendance à fermenter et ralentir la digestion.
  • Bien mastiquer chaque bouchée de votre assiette pour activez les enzymes digestives, faciliter le travail digestif et être rassasié plus longtemps.
  • Faire des pauses digestives entre les repas. Patienter 4heures minimum entre chaque repas pour que le système digestif est bien le temps de digérer et assimiler les nutriments.
  • Boire en dehors des repas pour ne pas diluer votre bol alimentaire et les enzymes digestives qui permettent de faciliter la digestion. Un verre d’eau est possible au cours d’un repas mais pas 1l d’eau.

Cela peut sembler complexe lorsqu’on débute avec les combinaisons alimentaires mais une fois que vous ressentirez les effets positifs, vous serez motivé pour continuer.

Quels sont les bénéfices des combinaisons alimentaires pour votre santé ?

Les bonnes combinaisons alimentaires offrent de nombreux bienfaits pour la santé car lorsque la digestion est facilitée, les éliminations se font correctement et l’assimilation est optimisée. L’organisme peut ainsi fonctionner de manière optimale et acquérir un bon équilibre.

Voici la liste des bienfaits des bonnes combinaisons alimentaires :

  • meilleure digestion (moins ballonnement, transit régulier…)
  • regain d’énergie
  • désacidification de l’organisme
  • lutte contre les maladies dites de civilisations (diabète, hypertension, obésité…)
  • prévention des inflammations (arthrite, tendinite…)
  • perte de poids
  • effet détox
  • équilibre acido-basique optimisé
  • éclat de la peau et moins d’imperfections cutanées

Quels sont les limites des combinaisons alimentaires pour votre santé ?

Comme tous régimes alimentaires, les combinaisons alimentaires ont leur limite et peuvent nuire à votre santé si elles ne sont pas bien suivies.

Même si cet article vous donne des exemples sur l’organisation de vos menus, demandez toujours l’avis d’un professionnel de santé avant de vous lancer dans les combinaisons alimentaires.

De plus, les combinaisons alimentaires apportent certes un confort digestifs mais ne doivent pas être suivis sur le long terme. Ce mode d’alimentation peut engendrer un trop grand perte de poids et/ou des carences nutritionnelles délétères pour la santé. C’est pour cela qu’il doit être encadré pour le bien-être de la personne que entreprendrait ce genre de régime.

Exemples de menus selon les principes des combinaisons alimentaires

Voici quelques exemples de menu vous donneront une meilleure idée de comment organiser et cuisiner vos repas selon les associations alimentaires. Ils sont adaptés à différents régimes (vegan, végétarien, omnivore)

Menus types pour un régime de type omnivore

Déjeuner :

Entrée : carottes râpées et graines de courge

Plat principal : purée de courgette et cuisse de poulet grillé

Pas de dessert

Dîner

Entrée : salade de mâche et betterave

Plat principal : haricot vert et filet de saumon.

Pas de dessert

 

Menus types pour un régime de type végétarien

Déjeuner

Entrée : graines germées

Plat principal : chakchouka aux œufs et légumes verts* (voir recette ci-dessous)

Pas de dessert

Dîner

Entrée : salade d’endives et noix

Plat principal : gratin de légumes au comté râpé

Pas de dessert

 

Menus types pour un régime de type végétalien/vegan

Déjeuner

Entrée : concombre à la crème végétale

Plat principal : dhal de lentilles au potiron

Pas de dessert

Dîner

Entrée : gaspacho de tomates

Plat principal : tofu et légumes croquants cuits au wok

Pas de dessert

 

Des idées de goûter :

Fruits frais de saison

Compote de fruits cuits et quelques amandes concassées

Yaourt + une cuillère à café de purée de noisette

Energy balls**(voir recette ci-dessous)….

Exemples de recettes adaptées aux combinaisons alimentaires

*Chakchouka aux légumes verts et aux œufs.

Ingrédients pour 4 personnes

2 cuil. à soupe d’huile d’olive
2 gousses d’ails, dégermées et émincées
1 oignon haché
1 cuil. à café de cumin
1 cuil. à café de coriandre moulue
200g de pousses d’épinards
200gr de chou kale
100gr de petit pois (surgelé ou en conserve)
Le jus d’1 citron
4 gros œufs
1/2 bouquet de ciboulette
Sel et poivre

Préparation

Placer une large poêle sur feu moyen et y chauffer 2 cuillères à soupe d’huile d’olive. Ajouter l’oignon haché, les gousses d’ail émincées et le cumin. Faire revenir le tout pendant 5min.
Préchauffer le four à 170°C
Ajouter dans la poêle le chou kale, les pousses d’épinard, les petits pois, le jus de citron ainsi que le sel et le poivre. Faire revenir pendant 15min.
Mettre le mélange dans un plat allant au four, creuser 4 puits et y casser les œufs. Enfourner pendant 15-20min et 2 min avant la fin de la cuisson, couvrir le plat.
Servir avec la ciboulette ciselée.

Ce plat se consomme aussi bien au petit-déjeuner, au déjeuner qu’au dîner

 

**Energy balls

Ingrédients

60gr de flocons de sarrasin ou d’avoine

30gr de noix de coco

100gr de dattes Medjool dénoyautées et trempées au préalable 1h dans de l’eau tiède.

40gr de purée d’amande blanche ou complète

Préparation

Rincez les dattes.

Dans un blender ou un mini-hachoir, mixez les dattes et la purée d’amande. Ajoutez le reste des ingrédients et mixez grossièrement pour laisser quelques morceaux ou plus longtemps selon vos préférences. Réalisez à la main des petites boules et roulez-les dans de la noix de coco râpée.

Les energy balls se conservent dans une boîte hermétique au frigo durant une bonne semaine.

Bien manger, adopter une alimentation saine et bien digérer les combinaisons alimentaires sont le trio gagnant pour être en bonne santé. La difficulté en somme est de trouver son propre équilibre en ces 3 principes car tout est une question d’individualité.

Si les combinaisons alimentaires vous semblent trop complexes à mettre en place et que vous ne savez pas si ce mode alimentaire est vraiment fait pour vous, faites appel à un naturopathe. Une consultation en naturopathie permet de comprendre ses erreurs alimentaires, d’avoir des conseils alimentaires personnalisés et un accompagnent global pour optimiser votre assiette et votre digestion. Vous pouvez prendre réserver votre séance en cliquant ICI.