alimentation et peau acneique

Alimentation et peau acnéique, que choisir?

L’acné est un trouble cutané qui touche aussi les adultes et qui peut rapidement devenir source de complexes.

Elle peut être liée à différents facteurs comme l’alimentation. Heureusement il existe des solutions pour la combattre, parmi lesquelles se trouvent des règles hygiéno-diététiques issues de la naturopathie. Découvrez au sein de cet article quelle alimentation adopter en cas d’acné et quels sont ceux qui sont à limiter.

Définition de l'acné

Dans mon précédent article consacré à prendre soin de son acné durant l’été, je vous donnais une définition de celle-ci ainsi qu’un aperçu de ses différentes causes. Voir article.

De nouveau, nous allons la définir brièvement.

Toutefois, n’hésitez pas à vous diriger vers le lien ci-dessus si vous voulez en savoir plus sur ce phénomène qui ne touche pas que les adolescents  !

L’acné est un trouble cutané qui touche majoritairement les jeunes.

Cependant, environ 25% des adultes, hommes comme femmes, seraient également concernés.

On appelle cela l’acné tardive et elle interviendrait souvent autour de quarante ans.

Elle serait influencée par différents facteurs liés à l’âge comme nous l’avons évoqué, mais aussi au stress, à la pollution ou à des causes hormonales (cycle menstruel).

Cependant, un autre paramètre jouerait aussi un rôle non négligeable dans l’apparition de l’acné : l’alimentation.

En effet, certains produits auraient tendance à favoriser la naissance de ces fameux petits boutons.

D’autres au contraire seraient connus pour être des alliés pour notre peau et la rendre plus lumineuse.

Décryptage.

Quels aliments privilégier en cas d’acné ?

La naturopathie repose sur trois piliers : la gestion émotionnelle, l’activité physique, et l’alimentation.

Dans cette optique, cette dernière et l’acné sont étroitement liées.

Même si aucun régime ne peut définitivement effacer l’acné, certains aliments permettent d’en limiter les risques et de l’atténuer.

  • Oui aux fruits et légumes !

Parmi eux, certains sont de véritables boosters pour vous aider à retrouver une peau de bébé.

Les cerises, les raisins ou encore le cassis contiennent des vitamines qui participent à la protection de la peau.

Ils sont également riches en fibres et en antioxydants dont l’action anti-inflammatoire n’est plus à prouver.

Enfin, si vous trouvez vos assiettes un peu ternes, jouez avec les épices et les aromates !

Le curcuma est utilisé depuis l’Antiquité dans certaines ethnies pour réduire les points noirs et l’acné.

Par ailleurs l’origan ou la menthe luttent contre l’acidité en alcalinisant l’alimentation.

Envie de faire le plein de vitamines pour donner un coup de fouet à votre organisme et à votre peau ?

Retrouvez ici, ma recette de jus de légumes, à consommer toute l’année !

  • Place aux oléagineux

Vous adorez les amandes, pistaches et autres noix ?

Bonne nouvelle !

Les noix du Brésil sont riches en oméga-3 et vitamine E améliorant ainsi la qualité de la peau et régulant les niveaux d’insuline.

Elles contiennent aussi du zinc et du sélénium, qui contribuent à réduire les inflammations cutanées.

Seule condition : les consommer nature, sans sels/sucres ajoutés.

  • Optez pour les céréales complètes

Il faut savoir que les aliments ayant un index glycémique élevé ne sont pas recommandés.

Parmi eux, on retrouve le pain blanc ou les féculents non-complets, qui sont raffinés.

C’est-à-dire, que leur composition initiale a été modifiée par l’élimination mécanique du son et du germe ce qui favorise directement la poussée de l’acné.

Pourtant les produits “bruts” comme le riz complet, le quinoa ou l’épeautre possèdent de vrais vertus pour notre santé mais aussi pour notre peau !

En effet, ils sont riches en fibres et leur index glycémique est bas, ce qui accompagne à réduire les inflammations cutanées.

  • Le rôle des oméga-3 

Vous avez forcément entendu parler des oméga et de leurs bienfaits sur notre santé.

Certains d’eux comme les poissons gras (saumon, maquereaux, sardines), l’avocat ou l’huile d’olive seraient garants d’une bonne hydratation de votre peau.

Ils contribueraient également à participer à l’élimination des cicatrices laissées par l’acné.

  • Et enfin… on s’hydrate !

On ne le répétera jamais assez : boire suffisamment d’eau (au moins 1,5 l/j) est indispensable à notre santé.

Notre peau en a également besoin car c’est de cette façon, que l’on se débarrasse des toxines et des déchets, responsables de l’apparition des imperfections.

Eaux, détox, infusion et même soupes, à vous de faire votre choix !

Et si vous êtes en panne d’idées, voici un article qui pourrait vous intéresser !

Acné : les aliments à éviter

Dans un monde où nous vivons à cent à l’heure, nous avons tendance à manger davantage sur le pouce ou des plats industriels.

Ces derniers sont souvent riches en additifs et en conservateurs ce qui n’est pas bon pour notre peau ni pour notre santé en général.

En effet, si l’alimentation n’agit pas directement sur notre acné, elle le fait sur notre digestion ce qui n’est pas sans conséquences.

Il peut donc être judicieux de procéder à quelques modifications alimentaires, voire à un rééquilibrage alimentaire et de limiter certains aliments.

N’hésitez pas à consulter l’article en lien pour tout savoir à ce sujet !

  • Attention aux laitages 

Dure nouvelle pour les amoureux du fromage !

Pourtant réduire sa consommation en produits laitiers issus de la vache pourrait avoir une incidence favorable sur votre acné.

Ces derniers sont en effet riches en acides gras qui auraient tendance à aggraver le terrain inflammatoire.

De plus, ils sont issus de l’industrie animale et contiennent des hormones qui peuvent altérer le tissu cutané.

S’il n’est pas interdit de les consommer, alterner avec des laits végétaux est un bon moyen de complémenter.

  • On dit bye-bye aux sucres raffinés

Le sucre blanc classique, n’a guère d’intérêt en termes gustatifs et nutritionnels.

Comme nous l’avons dit plus haut, il possède un IG élevé, précurseur des poussées d’acné.

Remplacez-le par de la cassonade, du miel ou du sirop d’agave !

Ils sont bien plus naturels et intéressants pour notre palais !

Vous êtes fan de pâte à tartiner ? Privilégiez celles au chocolat noir et sans huile de palme bien sûr !

Les pâtes sont vos meilleures amies ? Préférez-les complètes et accompagnées d’un légume.

Vitamines, fibres et glucides complet : le combo parfait pour votre peau.

  • Au revoir les produits transformés, bonjour le fait-maison !

Quand on vit à toute vitesse et que l’on rentre tard chez soi, il est bien plus facile d’enfourner une moussaka cuisinée par notre ami Pic**d que de se mettre aux fourneaux.

Pourtant, une alimentation faite maison est bien meilleure tant pour nos papilles que pour notre peau.

Dans certaines tribus, le peuple n’a accès à aucun aliment transformé.

Résultat, aucun bouton ou presque n’apparaît sur leur visage.

Cela a tout d’une coïncidence, pourtant il n’en est rien.

En effet, les produits industriels que nous consommons en Europe occidentale présentent une longue liste de colorants, sucres et additifs aux noms barbares.

Une bonne raison de se mettre en cuisine et de préparer de délicieuses recettes homemade !

Et si le temps vous manque, pourquoi ne pas tenter le batch-cooking qui consiste à prendre trois heures (souvent le dimanche) pour vous avancer dans vos plats de la semaine ?

Les principes d’une alimentation anti-acné selon la naturopathie

En naturopathie, l’acné est une problématique émonctorielle.

Les organes émonctoires sont comparables à des portes de sorties qui permettent à votre organisme d’éliminer toutes les toxines.

Cela signifie que la peau, qui en fait partie, a plus de risques d’être touchée en premier lieu par l’acné.

Nous avons aussi vu que les causes de l’acné sont multifactorielles et que l’alimentation joue également son rôle.

Si la naturopathie n’a pas vocation à donner de recettes magiques pour éradiquer l’acné, elle peut néanmoins livrer quelques principes hygiéno-diététiques durables pour l’atténuer.

Nous avons vu plus haut que certains aliments sont à éviter comme ceux riches en graisses transformées et sucres raffinés.

D’autres seraient à favoriser afin d’avoir une peau en bonne santé.

Pour cela, il est nécessaire de booster la synthèse du collagène et de l’élastine par le biais de l’alimentation et des éléments nécessaires à leur fabrication.

En cela, les aliments porteurs de vitamines, de zinc et d’acides gras insaturés seront intéressants.

  • Les vitamines garantiront son entretien grâce à leur fonction anti-oxydante ;
  • La vitamine C va entrer dans la synthèse du collagène ;
  • Le zinc va favoriser la cicatrisation ;
  • Les acides gras insaturés donneront de la souplesse à la peau ;
  • Le bêta carotène, présent dans le melon et la carotte, agit aussi comme antioxydant et protègera votre peau du soleil.

Dans tous les cas, l’essentiel est de garder une alimentation qui soit la plus saine, variée et équilibrée possible.

Elle devra être de préférence biologique et de saison sans être restrictive pour autant !

Parfois les seuls conseils et recommandations trouvées sur internet ne sont pas suffisants et vous pouvez éprouver le besoin de vous faire guider.

Pourquoi ne pas vous tourner vers un accompagnement via la naturopathie ?

Cette dernière a l’avantage de proposer des solutions entièrement personnalisées et individualisées.

En effet, c’est en identifiant les origines de votre acné que nous pourrons les comprendre et trouver des réponses sur mesures et adaptées.

Pour toute question ou prise de rendez-vous, je vous invite à cliquer sur le lien ci-joint.

Je répondrai à toutes vos interrogations.