Que manger pour maigrir ?

Quand il s’agit de maigrir, l’alimentation est en première ligne puisqu’elle est un des piliers avec l’activité physique et l’équilibre psycho-émotionnel. Pourtant, elle est souvent complexe à mettre en place puisqu’on n’entend tout et son contraire en matière de nutrition et perte de poids. Alors que doit-on manger exactement pour maigrir durablement ?

Voici les 10 pistes issues de la naturopathie pour savoir comment et que manger lorsqu’on souhaite perdre du poids naturellement.

1. Mastiquer vos repas

Mastiquer est le premier réflexe minceur. Outre son action bénéfique sur la digestion et le côté ventre plat, prendre le temps de manger en savourant chaque bouchée aura un impact positif sur la perte de poids puisqu’il permettra à votre cerveau de percevoir que vous êtes en train de manger. En effet, 20 minutes après le début du repas, le cerveau commence à envoyer des messages de la satiété. Plus la mastication est longue, plus vite vous serez rassasié et moins vous serez tenté de vous resservir une deuxième part.

2. Manger en pleine conscience

Trop souvent vous n’êtes pas conscient de ce que vous mangez car votre attention est tournée ailleurs : portable, télévision, pensées et ruminations. Or si vous prenez vos repas en pleine conscience, c’est-à-dire en reposant votre fourchette entre chaque bouchée afin d’apprécier la saveur de votre plat, vous stopper naturellement de manger lorsque votre corps sera complètement rassasié. Vous vous sentirez alors satisfait sans la sensation d’être trop lourd. Manger en pleine conscience vous permettra aussi de ralentir, de vous poser lors de votre repas et d’arrêter de manger lorsque vous vous sentirez rassasié.

3. Prendre vos repas à des heures régulières

Mangez à des heures fixes tout en étant à l’écoute de votre vraie sensation de faim. Prenez vos repas à des heures régulières, dans le calme et lentement. Cela favorisera votre perte de poids et évitera les grignotages entre les repas souvent responsable de la prise de poids. Cela vous permettra d’avoir une routine alimentaire et de programmer vos repas à l’avance pour gagner en sérénité et ne pas être tenté par des aliments trop gras ou trop sucrés.

4. Manger des aliments qui vous rassasient

La restriction calorique trop drastique est source de frustration, craquage et effet rebond. Si l’on prendre l’exemple de le salade composée en été et la soupe en hiver, celles-ci sont bien souvent déséquilibrées car trop riche en légumes et pauvre en protéines ou en féculents. Résultats : vous avez faim 2 heures après et vous êtes tentés de grignoter pour vous caler jusqu’au repas suivant. Associez les légumes à des aliments qui vous calent comme les protéines, au fort pouvoir rassasiant et les céréales complètes riches en fibres.

5. Manger des aliments à faible densité calorique

Mettre dans votre assiette des aliments à faible teneur en calorie mais qui remplissent votre estomac comme les fruits et les légumes. Ces derniers vous apporteront également des fibres, des vitamines et minéraux, essentiels pour une perte de poids durable. Les légumes doivent représenter 50% de votre assiette. A cela vous ajouterez 25% de protéines (animales ou végétales) et 25% de glucides (céréales complètes…).

6. Consommer des bonnes graisses

Les matières grasses sont trop souvent diabolisées dans une régime minceur car trop riche en calories. On recense de nombreux lipophobes chez les régimeurs. Or de nombreuses études ont démontré l’intérêt de la consommation de bonnes graisses au détriment du sucre, qui est finalement le pire ennemi. Les matières grasses devraient ainsi représenter 30% de votre apport calorique et sont intéressantes d’un point de vue nutritionnel puisqu’elles sont rassasiantes donc idéales pour éviter les fringales. Misez sur les bonnes graisses comme les avocats, les œufs, le beurre cru, les graines et oléagineux, les poisons gras, les huiles végétales comme l’huile de cameline riche en oméga 3 et évitez les graisses cuites ainsi que les graisses trans.

7. Manger des protéines de qualité

Lorsque vous essayez de perdre du poids, la plupart du temps l’apport en protéines est trop faible. Or les protéines sont indispensables au bon fonctionnement de votre organisme puisqu’il augmente votre métabolisme de base (l’énergie dépensée par une personne au repos) et la masse musculaire. Autrement dit, plus avez de muscles, plus vous brûlez des calories. Choisissiez des protéines de qualité (bio de préférence, d’une agriculture raisonnée et contre l’élevage intensif aux hormones) et ne misez pas tout sur les protéines animales. Ces dernières risquent d’acidifier votre organisme si vous en consommez plusieurs fois par jour et tous les jours. Pensez également aux protéines végétales comme les légumineuses, les champignons, le soja et ses dérivés (tofu, tempeh…), les algues ainsi que les graines et les oléagineux. Cela vous permettra de varier votre alimentation et de tester de nouvelles recettes de cuisine plus végétales.

8. Consommer de bons glucides

Un des mythes des régimes est de supprimer les glucides comme les féculents (pain, pâtes, pomme de terre…) car ils sont perçus comme aliments pouvant faire grossir. En enlevant les glucides, vous maigrirez certes rapidement mais cela peut entrainer des carences nutritionnelles et engendrer des problèmes de digestion comme la constipation. En fait, ce n’est pas la consommation de glucides qui pose un problème mais plutôt la manière de les consommer et leur qualité. En choisissant les bons glucides comme les céréales complètes ou demi-complètes, les légumes, les fruits frais et en arrêtant la consommation de sucre raffiné comme le pain blanc et les biscuits, cela peut faire une grande différence pour votre perte de poids.

9. Prendre ses repas avec plaisir

Manger doit rester un plaisir et jamais une frustration. Lors de vos repas, il est préférable de manger un aliment non conseillé mais qui vous fait très plaisir plutôt que de vous forcer à manger une assiette complète de salade sans saveurs. Le problème vient souvent de la quantité consommée plus que de leur nature. La clé pour mincir est de changer vos habitudes alimentaires et non entreprendre un régime restrictif sans plaisir!

10. Organiser ses repas selon votre profil alimentaire

Chaque personne est unique et présente des besoins nutritionnels différents. La naturopathie peut vous aider à maigrir en vous proposant un accompagnement sur-mesure basé sur de nouvelles habitudes alimentaires adaptées uniquement à vous car un aliment qui est bon pour vous ne l’est pas forcément pour votre voisin. Le naturopathe va adapter l’alimentation selon votre profil alimentaire, vos goûts, votre entourage, votre environnement pour déterminer l’assiette qui vous convient le mieux pour perdre du poids durablement.

La consultation en naturopathie est un accompagnement sur-mesure basé sur des méthodes simples et naturelles (alimentation, fleurs de Bach, massage drainant minceur, phytothérapie, …). Il vous permettra d’aller à votre rythme pour perdre du poids durablement, sans frustration et surtout sans régime minceur. Si l’approche naturopathique vous intéresse, je vous invite à prendre rendez-vous en cliquant ici