Comment éviter la dépression saisonnière de l'automne grâce à la naturopathie ?

La rentrée est passée, le soleil et la chaleur se font rares et l’automne a déjà bien pris sa place avec ses quelques petits tracas du quotidien : sensation de fatigue, baisse de moral, premier petit rhume, stress de la reprise. Cette période charnière entre l’été et l’hiver est souvent malmenée et déséquilibrée mais voici quelques petites astuces issues de la naturopathie pour éviter le blues de l’automne et retrouver tonus et optimisme !

Pourquoi suis-je sujet à la dépression saisonnière?

En France près d’1 personne sur 10 souffre de dépression saisonnière. C’est un état dépressif lié aux changements de saison et plus particulièrement en lien avec au manque de lumière qui apparait tous les ans durant l’automne.  A distinguer du blues hivernal qui survient occasionnellement et présentent des signes mineurs (baisse de motivation, fatigue, changement d’humeur)

En naturopathie nous nous intéressons à la cause de cette dépression afin d’agir en profondeur et prévenir cet état dépressif, qui survient chaque année. Une des causes majeures est le manque de lumière naturelle (le soleil), ce qui engendre une baisse de la mélatonine (hormone du sommeil) et de la sérotonine (hormone du bien-être), deux hormones majeures pour équilibrer notre rythme journalier et notre humeur. Leur dérèglement peut engendrer les signes suivants : fatigue chronique, trouble de l’humeur, stress intense, anxiété, peur, baisse de concentration, manque d’intérêt pour ses loisirs…)

Bien qu’un avis médical soit vivement recommandé si cette dépression apparait chaque année, la naturopathie a sa place dans l’accompagnement de cette pathologie car elle permet d’améliorer le mode de la vie de la personne sous traitement (médicament, suivi en psychothérapie) et d’apporter une démarche préventive et globale. *

depression saisonniere et naturopathie

La démarche en naturopathie

Voici quelques conseils d’hygiène de vie à mettre en place pour améliorer votre quotidien et retrouver vitalité et joie de vivre.

Opter pour une alimentation saine, équilibrée et riche :

-en fruits et légumes frais de saison (pomme, poire, raisin, prune, courges, carotte, fenouil, choux….)

-en épices (le gingembre et la cannelle réchauffent l’organisme et agissent sur la digestion) et aromates (ail, thym, oignon, romarin…)

-en céréales complètes (riz, quinoa, sarrasin, petit épeautre….)

-en protéines de qualité (œufs, volailles, poisson, algues, graines germées, tempeh, légumineuses…)

-en bons acides gras (oléagineux, lin, petits poissons gras, olive, colza, chia…)

Garder une activité physique régulière

La pratique d’une activité sportive régulière participe à la santé physique et morale. Pour tous ceux qui souhaitent connaître les bienfaits du sport, je vous invite à lire les derniers articles du blog à propos de l’exercice physique

Pratiquer la luminothérapie

S’exposer à la lumière naturelle du soleil ou pratiquer des séances en luminothérapie pour réguler l’horloge interne

Prendre l'air

S’aérer au maximum : se promener dans la nature, faire une petite balade pendant sa pause déjeuner, se rendre à son boulot à pied, en vélo ou en trottinette, profiter des derniers rayons du soleil, aller en bord de mer, en forêt…

Prendre soin de son sommeil

Le repos passe avant tout par un sommeil de qualité : il doit être réparateur, régulier et de durée suffisante selon sa physiologie

Ralentir son rythme

Qui dit baisse de lumière et de chaleur, journée plus courte, dit plus d’envie de rester chez soi bien au chaud. Et cela tombe bien car notre organisme se met petit à petit à fonctionner au ralenti. Place aux moments cocooning pour se relaxer : sieste, bain, respiration, méditation, auto-massage, yoga, qi gong…

Penser à vous !

Offrez-vous des moments rien que pour vous pour vous ressourcer : bain aromatique aux huiles essentielles, massage, moments de détente, sauna…

Faire une mini-détox

Si quelques excès se font ressentir, n’hésitez pas à faire une detox. L’automne est tout aussi propice que le printemps pour se débarrasser des mauvaises toxines. C’est d’ailleurs un bon moyen pour renforcer son organisme pour être plus fort cet hiver! Plusieurs moyens s’offrent à vous :

  • Stop au sucre raffiné, à l’alcool, la viande rouge, la charcuterie, les acides gras saturés, le café, le thé noir, le sel de table
  • Monodiète : rapide et simple à réaliser il s’agit de de consommer qu’un seul type d’aliment (pomme, raisin, riz, pomme de terre vapeur, jus de légumes, potage…) pendant une période donnée (un soir, une journée par semaine voire plusieurs jours pour les plus expérimentés). Les bienfaits de la monodiète: repos du système digestif, on soulage son foie et ses reins, on purifie son estomac,on régularise son transit et on regénère ses tissus
  • ​Plantes pour drainer notre organisme : Aubier du Tilleul (grand draineur général), Ortie (detox et reminéralisant), Romarin (protecteur du foie), Curcuma (antioxydant et anti-inflammatoire), Gingembre (digestif), Reine des Prés (anti-inflammatoire et draineur général) en infusion ou ampoule/gélule. Cure de trois semaines de préférence

Bien s'hydrater

Une bonne hydratation avec une eau faiblement minéralisée ou une eau du robinet filtrée (voir article) pour accompagner cette période.

Et n’oubliez pas de rester positif et garder votre bonne humeur!